Loading...
La fabrication additive est prête pour la production en série

Besoin de 10'000 pieces? L’impression 3D de séries sans aucun problème

27.10.2021

La fabrication additive est prête pour la production en série de pièces pour les applications industrielles! Séries de 10,000 pièces possibles sans aucun problème.

Il est bien connu qu'il est intéressant de produire des prototypes à l'aide de l'impression 3D. Cependant, le scepticisme peut encore se faire sentir dans certains cas lorsqu'il s'agit de produire en série. Les ingénieurs en mécanique qui connaissent l'impression 3D savent que la fabrication additive est prête pour les composants en série destinés à des applications industrielles ! Même des séries de 10 000 pièces sont possibles sans aucun problème. Laissez-nous vous convaincre aussi ?

L'un des facteurs importants pour une production en série économique par impression 3D est la conception des pièces. Exploitez le potentiel des technologies de fabrication additive et redessinez les pièces sous une forme optimisée ! Si l'application est plus simple, qu'elle peut résoudre des problèmes non résolus ou que plusieurs pièces peuvent être combinées en une seule, l'impression 3D est immédiatement intéressante. À ce sujet, lisez également les articles sur l'optimisation de la topologie et les structures en treillis.

Une fois que les pièces ont été optimisées pour leur application, il faut choisir le bon matériau. Les matières plastiques suivantes conviennent parfaitement à la production de pièces en série jusqu'à 10 000 pièces.

 

Matériaux pour l'impression 3D en série jusqu'à 10'000 pièces

 

Plastiques xPEEK ou xABS (DLP)

Les matériaux de la nouvelle technologie d'impression 3D Digital Light Processing DLP (également connue sous le nom de LSPc) conviennent aux pièces en série. Par exemple, les plastiques xPEEK en remplacement du PEEK, ou xABS pour l'ABS. Cette technologie se caractérise par une qualité de surface et une précision des détails élevées et convient parfaitement à une utilisation en robotique et en construction mécanique.

Plastique PA11 (SAF)

Les pièces produites avec la technologie de fabrication additive Selective Absorption Fusion (SAF) se caractérisent par une durabilité et une disponibilité élevées. L'usure est ainsi réduite et les pièces sont plus économiques. Le plastique PA11 est également jusqu'à 30% moins cher pour les pièces de série par rapport au PA 12.

Plastique PA12 (MJF)

Le PA12 transformé avec la technologie d'impression 3D additive Multi Jet Fusion MJF est également parfaitement adapté aux grandes séries. Il présente de bonnes propriétés mécaniques telles qu'une résistance élevée et un excellent comportement à l'usure.

 

Coulée sous vide pour les petites séries

Coulée sous vide pour la production de petites séries

La coulée sous vide est une technologie qui permet d'éviter les moules d'injection coûteux. Son utilisation est intéressante pour l'impression 3D de petites et moyennes séries. Les composants peuvent être produits avec une qualité de surface très élevée qui atteint la qualité du moulage par injection.

 

De la pièce unique imprimée en 3D à la production en série

La fabrication additive permet de produire des pièces plus économiques même en série, à condition d'en exploiter le potentiel. Et le meilleur dans tout ça : Vous pouvez à tout moment faire produire quelques pièces avec les technologies de fabrication additive mentionnées et tester si elles font leurs preuves à l'usage. Vous évitez ainsi les risques et êtes ensuite prêt à commander votre première série de pièces imprimées en 3D.

PS : Pour des quantités de commande plus importantes, c'est-à-dire des pièces en série, vous pouvez également négocier des accords-cadres avec Jellypipe. Il suffit de saisir une "demande individuelle" sur la plateforme ou de contacter votre partenaire de solution.

Votre équipe Jellypipe

Auteur

Markus Grimm
Chief Virtual Printfactory